ComLeBOOK & Technologies

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 1 février 2014

Reliés, connectés

Bienvenue sur le blog d'une passionnée de Communication, technologies, bref, tout ce qui relie.

lundi 16 décembre 2013

La France schizophrène : Le Projet Macron

Le projet de loi Macron met en lumière les failles du système démocratique de notre pays. Loin d'être une base de débat, il cristallise les craintes, les corporatismes des partisans du conservatisme à droite comme à gauche. Eh oui, une branche de la Gauche d'aujourd'hui se révèle totalement conservatrice, ce qui n'est pas forcément surprenant. Mais une partie de la Droite aussi. A bien y regarder, il s'agit d'un côté de s'arc-bouter sur des acquis qu'il faut défendre, parfois au prix de du développement économique et de l'autre, de rester sur des positions plus intégristes, quasi monarchistes. La vérité ne serait-elle pas entre les deux, à savoir ouvrir les yeux sur le monde économique dans lequel, que nous le souhaitions ou pas, est notre pays aujourd'hui ?

Lire la suite...

mardi 10 décembre 2013

Marketing applications

Toute entreprise est indissociable de l'image qu'elle envoie. Il est donc obligatoire de ne pas se fourvoyer lors du lancement, de choisir son look en fonction de sa cible, son message, ses couleurs, son graphisme.

Lire la suite...

vendredi 24 mai 2013

Les 5 points à ne pas oublier pour créer un événement

A voir ici !

vendredi 16 novembre 2012

Le livre d'Erik Neveu : Les mots de la communication politique

erikNeveu LivreLes batailles de mots pèsent en politique. Mots des candidats qui incarnent « la force tranquille », affirment que « Tout devient possible », même « Changer la vie ». Mais ces mots sont aussi ceux des experts qui vont organiser un focus group pour tester un slogan, mijoter un pseudo-événement qui attire les journalistes. Les chercheurs qui analysent cette communication ont aussi leur lexique-boîte à outils avec ses agendas, ses études de réception qui invalident le modèle de la piqûre hypodermique. Les mots de la communication politique viennent aussi du langage commun sous la forme de campagnes, de tracts, de la préférence pour le parler vrai contre la langue de bois. Ces Mots de la communication politique ne se contentent pas de recenser. Ils balisent des sentiers de randonnée intellectuelle vers quelques vues panoramiques : ancienneté du lien politique-communication, poids de la croyance, complexité des systèmes d’interdépendance entre acteurs d’où émerge la communication moderne.

Érik Neveu est professeur de science politique à l’Institut d’études politiques de Rennes. Il travaille depuis vingt-cinq ans sur le journalisme et la profession politique. Ses recherches portent aussi sur les mouvements sociaux, les gender studies.

N° ISBN : 978-2-8107-0123-0 PRIX : 10.00 € Format et nombre de pages : 10,5 x 21 cm - 128 p. PUM (Presses Universitaires du Mirail)

La Communication Hollande

Première question: la communication gouvernementale existe-t-elle ?

A entendre les divers "couacs" entre Ministres, on est forcément tenté de se poser la question... Cependant, n'ayons pas la mémoire courte: lors du quinquennat de N. Sarkozy, la première année a aussi donnée lieu à de magistrales infos-désinfos. Aujourd'hui, à l'heure de la communication jetable et de la mémoire courte justement, le citoyen attend autre chose. Bizarrement peut-être, au vu de toutes les sources d'information, il veut une Communication unique ! Ne pas entendre de distorsion. ne pas connaître les autres points de vue. Il faut dire, s'y tenir, et ne pas démentir ! La conférence de presse du Président de la République a donné un premier indice des défauts des 6 premiers mois. Il lui a fallu remettre en place, avec douceur et sans avoir l'air d'y toucher, quelques-uns de ces ministres. Alors la question légitime peut se poser de savoir si des communicants compétents sont aux manœuvres ? Car, si à titre personnel, je trouve rafraîchissant ces écarts de langages, ces pensées variées, ces pistes de réflexion lancées, il semble qu'elles ne satisfassent pas la majorité. Car un Ministre qui s'exprime, c'est l'Etat. La France. Et la France ne peut avoir plusieurs langages. Elle doit se montrer monolithique. Alors honneur au premier des Français qui a du reprendre la main... avec tact, pédagogie et circonvolutions communicantes ! Les mots ont été pesés, choisis. Ainsi le "Pacte" de compétitivité qui était présent dans le programme était devenu dans la presse le "choc". A aucun moment l'équipe de l'Elysée n'a songé a intervenir pour rectifier le tir. C'est le Président qui a donc du le faire (et rappeler la terminologie de son programme) lors de sa conférence de presse. Etrange méthode que de laisser le Premier des français se disculper sur la place publique... Le porte-parole de l'Elysée serait bien avisé de revoir la structure même de l'équipe. Car aujourd'hui, si François Hollande est président, il ne peut se targuer d'avoir l'assentiment des Français. Et pourtant, si l'on reprend l'ensemble des promesses de son programme et ce qui a été réalisé en 6 mois, beaucoup ont été lancées. Seule hic... personne n'en a parlé. Ainsi, la communication élyséenne donne une image d'immobilisme. C'est le citoyen qui doit éventuellement aller à la pêche de l'information. Et il n'a guère le temps de la faire. De même, les services des Ministères ne semblent pas travailler en synergie et édicter les "bons messages". Ce qui nous donne ce symphonie parfois cacophoniques qui doivent ensuite être reprises. Mais alors il est déjà trop tard. Le flanc a été laissé à découvert pour l'opposition qui s'y engouffre avec délice. Et alors, les Ministres perdent du temps a expliquer ce qui n'aurait pas du être dit mais l'a été quand même. Au lieu de simplement venir expliquer les nouvelles mesures, les mettre en lumière, et indiquer très exactement ou en est le dossier. Défaut de débutant ? Peut-être. Pourtant, ces femmes et hommes-là sont des habitués de la politique. Certains plus que d'autres. Et il faut bien reconnaître que l'expérience paye. La communication du Ministère des Affaires Etrangères n'a donné lieu a aucun bug. Pas de couac. A sa tête, un ancien Premier Ministre, politique chevronné. Habitué des médias.

mardi 24 janvier 2012

Quelques réalisations Print

Le BOOK

page 2 de 2 -